(Vidéo) Le Mellah de Marrakech raconté par les derniers témoins

La coexistence entre juifs et musulmans dans le Maroc des années 1940 est une heureuse époque révolue que tentent de se rappeler ceux qui l’ont vécue, ce qui remet d’actualité un quartier emblématique du Mellah de Marrakech.




Le Mellah de Marrakech est l’un des rares quartiers qui raconte la coexistence entre juifs et musulmans. Selon 2M.ma, dans les années 1940, plus de 27.000 juifs habitaient dans ce quartier sur les 35.000 installés dans la région à l’époque.

Aujourd’hui, la communauté est beaucoup plus réduite avec à peine 200 juifs marocains installés dans la cité ocre. Parmi eux, il y a ceux qui y sont depuis leur tendre enfance et qui vivent avec le souvenir de ce qu’a été leur vie dans ce quartier.

Titi Halioua est commerçante. Elle est née au Mellah de Marrakech et y vit encore aujourd’hui. Au micro de 2M, elle raconte comment était son enfance et dans quelle convivialité les deux communautés vivaient.




Elle sait bien que ce moment ne reviendra jamais mais elle donnerait tout pour la revivre. En 2017, sur décision du Roi Mohammed VI, les rues du quartier ont repris leur nom d’autrefois.

Le but est de préserver le patrimoine culturel et historique du quartier, précise Jacky Kadoch, président de la communauté juive de la région.

À l’instar de Titi Halioua, il y a Moche Halioua et David Ohayon. Nés au Mellah, ils sont des artisans. Ils vivent dans la nostalgie de leur enfance. Pour eux, le Mellah reste l’un des souvenirs les plus marquants de leur vie.







À lire aussi: