Vague de froid : les autorités se mobilisent dans plusieurs régions du Maroc

La situation climatique difficile dans les régions enclavées est un thème récurrent depuis des années dans les discours politiques les délibérations des collectivités territoriales et autorités politiques.




Une vague de froid s’installe dans les régions montagneuses marocaines. En réponse à cette basse tempête hivernale, les autorités ont annoncé déclencher des mesures exceptionnelles pour réponse aux besoins de la population. 397 douars, avec une population comptant 155.674 habitants, relevant de 25 communes territoriales seront concernés directement par le dispositif contre le froid à Midelt, et une flotte composée de 42 engins dans l’ensemble de la province sera mobilisée, dont 7 chargeurs, 2 niveleuses, 15 tractopelles, 9 camions d’entrave et un camion pour sablage.

Aussi, 275 tonnes de bois de chauffage ont été distribuées au profit de 376 établissements scolaires, soulignant qu’en cas d’alerte rouge ou orange, les directeurs et les parents des élèves sont appelés à arrêter immédiatement les cours pour éviter que les élèves ne soient affectés par les routes bloqués en raison des chutes de neige ou des averses orageuses.




Il a aussi été annoncé la mobilisation de 18 médecins et de 96 cadres paramédicaux au niveau de plusieurs centres communaux de santé et des dispensaires ruraux.

Ces établissements de santé ont été approvisionnés en médicaments pour faire face aux baisses importantes de températures, a-t-il relevé, ajoutant que la délégation provinciale de la Santé a programmé l’organisation de 61 campagnes médicales et le déploiement de 553 unités médicales mobiles.

Quelque 649 femmes enceintes ont été recensées dans l’ensemble des zones touchées par les chutes de neige, ces dernières seront prises en charge dans des établissements sanitaires. Celles se trouvant dans les zones enclavées seront évacuées à bord d’un hélicoptère médicalisé vers les centres de santé les plus proches.




A Khénifra, une batterie de mesures a été déployée pour assurer la sécurité des routes principales en vue de garantir la connectivité de la province avec les autres régions du Royaume, rappelant qu’un total de 47 douars, avec une population comptant 22.000 habitants, sont concernées directement par la gestion de la vague de froid.

Quelque 40 pistes d’atterrissage d’hélicoptères ont été créées au profit de 5 collectivités territoriales. Les départements de la santé au niveau de la province ont mobilisé un total de 20 médecins pour cette période. 42 ambulances viennent s’ajouter à 29 autres unités de transport de la province. l’organisation de neuf campagnes médicales avec la mobilisation de 34 centres d’accueil pour la réception et le traitement des cas urgents a été programmée, et ce en partenariat avec l’Institution de l’entraide nationale.

Dans l’optique de faciliter l’accès aux soins, les centres de santé ont été approvisionnés en médicaments, avec la mise en place de centres d’accueil pour les sans domiciles fixes, les personnes âgées et celles souffrant de maladies chroniques.




Dans la foulée, 90 établissements scolaires seront pris en charge dans le cadre des dispositions et mesures proactives destinées à faire face aux effets de la vague de froid.

Aussi, l’ouverture de la route régionale 503 reliant Khénifra et Midelt et de la route provinciale 7306 a été annoncée comme première mesure prise pendant cette période de premières chutes de neige. le nombre de provinces bénéficiant du plan d’intervention du gouvernement dans les zones enclavées pour la saison hivernale 2018-2019 a été porté à 27 provinces, contre 17 en 2009.

A Al-Hoceima, 1.300 fours améliorés ont été distribués aux habitants des zones montagneuses et des bois de chauffage pour les établissements scolaires. Il a été également procédé à la distribution de couvertures et d’équipements de chauffage, outre la mobilisation des agents d’autorité pour inciter les familles à placer les femmes enceintes dans les maternités. Aussi, es services de la protection civile et les autorités locales ont été chargés de veiller à la prise en charge des sans-abris par les centres sociaux et l’emplacement des personnes souffrant de troubles mentaux à l’hôpital provincial.




A Midelt, une panoplie de mesures a été prise au niveau de la province de Midelt. Il a été décidé l’identification des douars et des centres pouvant être touchés par la vague de froid et la mise à jour des informations les concernant, la mobilisation des unités de déneigement, le suivi des cas de coupures d’électricité ou du réseau téléphonique, la préparation des interventions par hélicoptère, la délimitation des lieux de déplacement et de présence des nomades et le transfert des personnes souffrant d’insuffisance rénale.

A Jerada, les autorités ont intensifié leurs efforts pour assurer la bonne gestion de cette période, affirmant que l’efficience des interventions des autorités provinciales et sécuritaires et des services extérieurs requiert une mobilisation totale de tous les moyens logistiques et humains afin d’atténuer les effets de la vague de froid, sur la population locale en particulier.




>> A lire aussi: