(Vidéo) L’intermédiaire d’un magistrat filmé en flagrant délit de corruption

Une négociation pour la réduction de la peine d’une détenue contre un pot-de-vin. Cela se passe dans une vidéo qui fait le tour des réseaux sociaux au Maroc. On y voit un individu à bord d’une voiture en train de négocier la réduction de la peine d’une certaine Touria, poursuivie pour ’’constitution de bande criminelle’’.




La vidéo met en scène un intermédiaire qui explique à une dénommée Ouafae (en niqab, visiblement la fille de cette détenue), que le maximum qu’il pouvait négocier est une peine de prison ferme de 2 mois, au lieu de 8 mois. Touria, la détenue en question, a déjà purgé 20 jours de prison, en détention préventive.

Selon Le360, pour appuyer son « offre », il contacte une personne qu’il présente comme étant le magistrat qui instruit l’affaire. Ce dernier a accepté de rendre le service demandé contre une enveloppe de 35.000 dirhams.









>> A lire aussi: