(Vidéo) Amine Harit revient sur l’accident mortel de Marrakech

Invité à l’émission, « Canal football club » sur Canal+, Amine Harit, sans langue de bois, est revenu sur certains aspects de sa carrière professionnelle. Il a surtout expliqué les raisons pour lesquelles il n’a pas été convoqué par Vahid Halilhodzic en marge des éliminatoires de la CAN 2021, pour affronter la Mauritanie le 15 novembre, et le Burundi le 19.




La polémique a enflé depuis que la non-convocation du joueur a été rendue publique. Pourtant, le joueur est plus que jamais en forme avec son club allemand, Schalke 04.

Au cours de son intervention sur « Canal football club » (CFC), le 10 novembre, le jeune international marocain a expliqué avoir appelé le sélectionneur pour connaître les raisons de sa non-convocation.

’’Il m’a juste dit qu’il y avait des choses qu’il n’avait pas appréciées venant de mon club et moi-même. J’avais quelques douleurs, et il disait qu’il n’avait pas apprécié mes prestations, ça, encore, je peux le comprendre et je l’accepte », a-t-il déclaré avant d’ajouter que certainement qu’il n’était pas assez bon et qu’il devait travailler davantage pour mériter sa place au sein de la sélection nationale.




Amine Harit est également revenu sur son grave accident de la route, survenu juste après la Coupe du monde, à l’été 2018.

Poursuivi pour homicide involontaire, il sera libéré après avoir versé une caution de 10.000 dirhams. « C’est quelque chose qui va rester dans ma tête jusqu’à mon dernier jour”, a-t-il confié.

En effet, cet accident s’est soldé par la mort d’un piéton de 28 ans. Et, le joueur avait été condamné à quatre mois de prison avec sursis et à une amende de 780 euros par un tribunal de Marrakech. “Ç’a été dur. Et je me mets à la place de la famille qui a vécu ce drame ». Il affirme avoir beaucoup appris de ce drame et apprécie à sa juste valeur la chance qu’il a d’être là.




Après cet accident et son expérience avec la justice, la carrière d’Amine Harit a beaucoup vacillé. Il y avait le scandale mais aussi son faible rendement lors de la saison passée.






>> A lire aussi: