L’activiste Ahmed Ouihmane condamné à de la prison ferme

Le Président de l’Observatoire marocain contre la Normalisation avec Israël et Coordonnateur de la Ligue imazighen pour la Palestine, Ahmed Ouihmane, a été condamné jeudi, à un mois de prison ferme pour « violences sur personne dépositaire de l’autorité publique ».




Le militant associatif est accusé d’«insultes envers un fonctionnaire» et «échange de coups et blessures» contre un responsable ayant le rang de caïd dans la ville d’Erfoud. Il a provoqué un incident devant le stand des dattes en provenance des colonies israéliennes situées dans les territoires occupés palestiniens.

Ainsi, il a été condamné à un mois de prison ferme et à 2.000 dirhams d’amende pour « violences sur une personne dépositaire de l’autorité publique ».

Les faits se sont déroulés en marge de la 10ème édition du Salon international des Dattes au Maroc (Sidattes) 2019 dont l’ouverture a été donnée le jeudi 24 octobre dernier à Erfoud.




>> A lire aussi: