Agadir: un bébé torturé et brûlé avec des cigarettes par son père

Après 48 heures de garde à vue, un père de famille a été traduit le mardi 5 novembre devant le Procureur général près la Cour d’Appel d’Agadir.




Le père de famille est poursuivi pour maltraitance et torture de son fils de 2 ans.

Selon le quotidien Assabah, des signalements étaient parvenus à la brigade d’Aït Melloul concernant un enfant maltraité par son père.

Arrivés sur les lieux, sur ordre du Parquet général, les policiers ont retrouvé le père en état d’ivresse très avancé.

L’enfant, quant à lui, était couvert d’ecchymoses, de bleus et de traces de brûlures de cigarettes, affirme la même source.




Torturé par son père et abandonné par sa maman qui, selon les témoignages, était victime de violences conjugales, le Parquet général a décidé de placer l’enfant au Centre de Protection des enfants abandonnés à Agadir, immédiatement après son hospitalisation.

Le mis en cause a été déféré devant le Procureur général près la Cour d’Appel d’Agadir et poursuivi pour maltraitance et violences intentionnelles et torture physique.




À lire aussi: