Espagne : Les MRE risquent de perdre la nationalité marocaine

Dans le cadre des nouvelles mesures de naturalisation imposées par les tribunaux à Barcelone, l’attestation de renonciation à la nationalité marocaine, certifiée par le Consulat du Royaume, devient exigible et menace des centaines de milliers de Marocains dans la région.




Selon Akhbarona, la disposition, mise en application par un magistrat du Registre civil en vue d’accélérer l’application de cette loi, fait partie d’une série de mesures mises en place pour l’acquisition de la nationalité espagnole.

Dorénavant, qu’elle soit par voie de naturalisation, de séjour ou de choix personnel, la demande de nationalité implique la prestation de serment, l’engagement de loyauté au Roi, le respect de la Constitution et la renonciation à la nationalité d’origine, sachant que cette mesure ne s’applique pas aux autres ressortissants étrangers.

Les citoyens marocains vivant en Espagne craignent que la nouvelle disposition ne soit généralisée à toutes les provinces espagnoles, et s’interrogent sur l’attitude des autorités diplomatiques marocaines, sachant que, selon des rumeurs, les différents partis de droite européens pourraient se concerter entre eux en vue de soumettre la nouvelle loi au Parlement européen.




>> A lire aussi: