(Vidéo) Les musulmans de plus en plus victimes de racisme

D’après une étude commandée par le gouvernement, 42% des musulmans déclarent avoir subi des comportements racistes ces cinq dernières années.




Dévoilée à quelques jours de la grande marche contre l’Islamophobie et menée avant l’attaque de Bayonne, l’enquête IFOP révèle le malaise de nombreux musulmans de France.

Selon l’enquête, sur 1007 personnes représentatives de la population musulmane, 28 % de musulmans de plus de 15 ans affirment avoir déjà fait l’objet de discriminations pendant un contrôle de police, 22%, lors de la recherche de logement, 24% en pleine recherche d’emploi.

Par ailleurs, 1 musulman sur 4 indique avoir été exposé à une agression verbale ou à des insultes (contre 9% des personnes non musulmanes). Par contre, 7% disent avoir subi une agression physique (3% pour le reste de la population).




Par ailleurs, 45% de femmes musulmanes ont été exposées, contre 35% d’hommes victimes de ces actes de discrimination. Celles qui sont voilées sont plus touchées à raison de 60%. A ce pourcentage s’ajoute 37% d’entre elles visées par des insultes diffamatoires.

L’autre constat fait lors de l’étude est que ces discriminations sont plus remarquables dans les villes de taille moyenne et dans les zones géographiques où la proportion d’immigrés est assez faible (moins de 8% de la population).

Au total, les musulmans sont deux fois plus exposés à des comportements racistes et discriminatoires que le reste de la population vivant en France. « Seuls »17% des non-musulmans disent en effet en avoir déjà subi, soutient la même étude.









>> A lire aussi: