Les musulmans privés de la prière du vendredi à Melilla

Melilla: sans imams, de nombreux musulmans se retrouvent privés de la prière du vendredi à la mosquée…




En interdisant l’accès des imams à l’enclave espagnole, Melilla, les autorités de la ville privent la majorité des musulmans des prières dans les mosquées, en particulier, celle du vendredi.

Cette situation, que la Commission des Musulmans à Melilla qualifie de honteuse, place les imams et les fidèles de la ville dans une position délicate.

Selon l’Agence Europa press, les imams ne sont pas autorisés à accéder à Melilla à cause de leur situation administrative, imputant la responsabilité au Gouvernement local de Melilla.




Regroupant plusieurs associations, la Commission musulmane a affirmé que le vendredi 18 octobre, la Guardia civil a refusé l’accès à l’imam de la mosquée de Los Penares, privant près de 300 fidèles de la grande prière.

« Cette position irrespectueuse à l’égard des musulmans est due au refus du Gouvernement local de régulariser la situation juridique des imams », a ajouté le représentant de la communauté musulmane.

La Commission a par ailleurs précisé que les autorités espagnoles empêchent les imams d’avoir accès à l’enclave, pour absence de carte séjour, ce qui laisse prévoir que tous les avantages seront annulés et que le visa sera généralisé.




À lire aussi: