(Vidéo) Drapeau du Maroc piétiné et brûlé à Paris: le Parlement répond à sa manière

Samedi dernier, lors d’une manifestation pro-Hirak à Paris, des individus ont brûlé le drapeau marocain. Un acte qui a fait réagir au Maroc, comme ailleurs.




À ce propos, le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) a qualifié ce comportement de “lâche” et d’”enfantin”, affirmant que “la profanation du drapeau national est un acte criminel qui n’a aucun rapport avec la liberté d’expression”.

Pour leur part, les députés de la Nation ont répondu à cet agissement provocateur en entonnant l’hymne national, ce lundi sous l’Hémicycle, au début de la séance mensuelle consacrée à la politique générale. Ceci sur demande de l’ensemble des groupes parlementaires.









À lire aussi: