France: Un homme ouvre le feu devant une mosquée, au moins deux blessés

Au moins deux personnes ont été blessées à Bayonne, dans les Pyrénées-Atlantiques, où un homme a ouvert le feu cet après-midi devant une mosquée.




Un octogénaire, muni d’une arme à feu, a blessé ce lundi 28 octobre vers 15h15 plusieurs personnes devant une mosquée de Bayonne, selon des médias français.





Comme indiqué par la police locale sur son compte Twitter, l’individu a été interpelé.






D’après l’Actu Pays Basque, les tirs ont eu lieu devant la mosquée située 35 rue Joseph Latxague. Le média parle de deux blessés et d’un engin incendiaire jeté contre le bâtiment.

Parlant des blessés, le quotidien Sud Ouest précise qu’il s’agit de deux hommes dont l’un serait touché au cou et l’autre au bras. Ils ont été transportés à l’hôpital de Bayonne. Leur état est décrit comme «préoccupant».

Le média évoque en outre une voiture qui aurait été incendiée et deux bonbonnes de gaz qui auraient été retrouvées sur les lieux.




Si au début des médias parlaient d’un assaillant sexagénaire et de victimes âgées de 84 et 87 ans, ensuite leur âge a été précisé.

Le compte Twitter de la préfecture des Pyrénées-Atlantiques indique que les deux hommes, grièvement blessés par balles, sont âgés de 74 et 78 ans.

Quant à l’assaillant, France Bleu, se référant à la police, a indiqué que c’était un ancien militaire de 84 ans qui a été interpellé à proximité de son domicile à Saint-Martin-de-Seignanx, dans les Landes. L’homme serait atteint d’un cancer.




Sur le coup de 15h15, alors que des fidèles se recueillaient à l’intérieur de son enceinte sacrée, des coups de feu ont soudainement éclaté, fauchant grièvement deux hommes âgés, l’un de 87 ans, l’autre de 84 ans.

Dans le viseur d’un tireur déterminé à nuire, la communauté musulmane locale est sous le choc. L’état des deux fidèles octogénaires, touchés respectivement au cou et au bras, est jugé préoccupant.

Après avoir mis la police sur les dents, le dangereux individu d’une soixantaine d’années, qui aurait également incendié une voiture, a fini sa course dans les Landes, où il a été interpellé et mis hors d’état de nuire.

Le maire de Bayonne et le sous-préfet sont rapidement arrivés sur place, le périmètre de la mosquée ayant été bouclé sur 300 mètres.




À lire aussi: