Province d’Al Haouz : Inauguration de deux centres sociaux de la femme et de l’enfant

Les infrastructures sociales de la province d’Al Haouz ont été renforcées par l’inauguration vendredi, dans les communes rurales Aghbar et Ighil de deux centres sociaux de la femme et de l’enfant.




Fruits d’un partenariat entre la Fondation de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) pour le développement, l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), les communes rurales concernées et les associations de la société civile, ces centres sociaux rentrent dans le cadre de la mise en œuvre de l’approche genre. Celle-ci vise à améliorer les conditions de vie de la femme rurale et à contribuer à son intégration dans le développement socio-économique à travers des activités socioculturelles de nature à renforcer les services de proximité.

Ces structures socio-éducatives s’assignent aussi pour objectifs de renforcer les capacités des femmes, lutter contre la déperdition scolaire, garantir l’égalité des chances devant tous les enfants marocains dans l’accès à un enseignement scolaire et faciliter leur croissance physique, mentale et psychologique.




Le premier centre de la femme et de l’enfant a été construit sur 405 mètres carrés au douar Mikiatte dans la commune Aghbar pour un coût global de 1,68 million de dirhams. Ce centre comprend une salle pour l’alphabétisation, un espace de loisir et une unité d’enseignement préscolaire d’une capacité de 25 enfants.

Le deuxième centre de la femme et de l’enfant a été réalisé dans le centre Ighil sur 400 m2 pour un coût global de 1,68 million de dirhams et comprend une salle d’alphabétisation, un atelier d’enseignement préscolaire d’une capacité de 25 enfants, une salle supplémentaire et un espace de loisir.




À lire aussi: