France: un an après sa disparition, un Marocain reste toujours introuvable

Cela fait exactement un an, le 26 octobre 2019, que Mehdi Abiddar, 25 ans, avait disparu dans la cité du Dr Ayme à Cavaillon. À ce jour, sa famille n’a plus de ses nouvelles.




Selon le récit des faits, Mehdi Abiddar, vivait dans un appartement avec sa mère. Ce 26 octobre 2018, il était parti faire un tour. Après un passage dans un bar à chicha, le jeune homme est porté disparu, rapporte le journal La Provence.

Les enquêteurs de la Police judiciaire d’Avignon avaient retrouvé la trace de Mehdi dans une maison de Fontaine-de-Vaucluse louée par l’un des trois frères parti précipitamment au Maroc.

Mehdi avait un contentieux avec ce dernier. La porte d’entrée, la façade et une vitre de ladite maison présentait cinq impacts de balle.




Dès lors, les enquêteurs ont multiplié les investigations. Malheureusement, aucun indice n’a été trouvé pour déterminer les contours de la disparition du jeune homme. « On ne sait rien, on ne sait même pas où en est l’enquête », affirme son frère aîné, Anas.

« Nous n’avons pas de nouvelles. Plus le temps passe, plus c’est inquiétant », a déclaré Me Marc Geiger, l’avocat de la famille de Mehdi. Toutefois, les investigations se poursuivent toujours dans le cadre d’une information judiciaire ouverte pour enlèvement et pour séquestration.




À lire aussi: