Mélilia: Une fillette de 7 ans découverte cachée dans un chariot

Bouleversant ! Une fillette de 7 ans a été découverte cachée dans un chariot de course lors d’un contrôle effectué par les agentes de la Guardia Civil au passage frontalier de Béni Ansar, de Mélilia.




D’origine Syrienne, la petite fille tentait de rejoindre sa mère, admise dans un centre pour migrants dans l’enclave. L’enfant était recroquevillée dans ce minuscule espace où des sachets de course ont été déposés en haut pour tromper la vigilance des agents espagnols.

L’attitude nerveuse de l’homme qui a essayé de faire passer l’enfant a alerté les agents. Détenu, le prévenu sera poursuivi pour tentative d’immigration illégale.

La jeune fille, munie d’un passeport d’origine syrienne, a été mise à la disposition des services sociaux de Melilla, mais une femme de 22 ans, de même nationalité et résidant dans le CETI de la ville, a par la suite comparu comme étant la mère de l’enfant, bien qu’il soit nécessaire de réaliser des tests ADN pour déterminer la véracité de cette version.

L’homme qui a porté la jeune fille cachée est de nationalité espagnole, âgé de 54 ans, et réside à Melilla. Il a déjà été traduit en justice pour un crime contre les droits des citoyens étrangers.

L’institut armé a commenté que les mafias organisées et dédiées au trafic illégal d’êtres humains tirent parti du fait que plus de 25 000 personnes traversent quotidiennement les postes frontières de Melilla, entre l’Espagne et le Maroc.




À lire aussi: