Nador: une famille de MRE dépossédée de leur domicile par une mafia de la drogue

Une famille marocaine dont les 7 membres sont porteurs de la nationalité britannique, a été dépossédée de sa propriété située à Nador, entre la plage et Martichka, par une mafia marocaine. Une plainte en a été déposée auprès du Procureur du Roi près le Tribunal de Première instance de Nador.




Installée en Angleterre depuis 30 ans, la famille, qui avait pris l’habitude de passer les vacances d’été dans sa propriété acquise en 2003, a été surprise, le 29 juillet dernier, de trouver celle-ci occupée par les membres d’une mafia de la drogue.

Voulant récupérer leur maison qui a été vandalisée et cambriolée, les membres de la famille ont été violemment agressés à l’arme blanche puis menacés d’extermination avant de se voir déposséder de leur bien, en toute impunité.

La famille, incapable de faire face à cette mafia qui utilise la force et son réseau de connaissances pour s’accaparer les biens d’autrui, a essayé de porter plainte auprès de l’arrondissement de police de Beni Nsar.




Cependant, la requête de la famille a été rejetée par l’agent, sous prétexte que la zone n’entre pas dans sa juridiction.

Le site ajoute que cette mafia dispose d’un maillage très développé à tous les niveaux, et utilise souvent la manière forte pour contraindre ses victimes, surtout les Marocains résidant à l’Étranger (MRE), à abandonner leurs biens immobiliers et à rentrer en Europe, de peur d’être assassinées.

Terrorisée et craignant un quelconque malheur, la famille s’est finalement résignée à quitter le Maroc pour la Grande-Bretagne où elle a eu recours à une association des droits de l’homme pour pouvoir défendre ses droits.




À lire aussi: