(Vidéo) France: Rachida Dati réagit sur la polémique autour du voile

Ancienne Garde des Sceaux, Rachida Dati était l’invitée du « Grand rendez-vous » sur Europe 1, le dimanche 20 octobre 2019. Durant l’émission, elle a affirmé que la montée du communautarisme est due au laxisme.




Alors que la polémique enfle autour du port du voile, le patron des sénateurs LR, Bruno Retailleau, a appelé, dans le Journal du dimanche, à l’interdiction des listes communautaristes aux élections.

Celui-ci est soutenu par un membre de sa famille politique : Rachida Dati. La Maire du 7e arrondissement estime que l’interdiction passera d’abord par « une définition de ce qu’est une liste communautaire », d’où des préalables à établir.  Son engagement politique, affirme-t-elle, « c’est le combat contre le communautarisme » car « c’est ce qui fracture notre destin commun ». 

Selon l’élue, ce communautarisme « pouvait se réduire », mais « on l’a laissé prospérer par laxisme ».




Rachida Dati pointe ainsi d’un doigt accusateur le Gouvernement. Toutefois, elle indique la conduite à tenir. « L’inégalité homme-femme est interdite par la loi tout comme les atteintes à la laïcité.

Mais, il faudrait une politique pénale en conséquence. […]. La politique pénale, la fermeté et la clarté doivent être de mise », assure l’ancienne Garde des Sceaux.

Réagissant sur la polémique autour du voile, la Maire du 7e arrondissement fait observer : « On a laissé une tension s’installer au sein de la communauté éducative ». Pour elle, les sorties scolaires participent de la vie scolaire.









À lire aussi: