(Vidéo) Casablanca: un quinquagénaire soupçonné d’avoir violé 40 fillettes

Le quartier de Lissasfa à Casablanca est secoué par un scandale de pédophilie. Un homme, âgé d’une cinquantaine d’années, est en effet accusé d’avoir abusé de 40 élèves.




Soupçonné d’avoir violé et abusé 40 filles, un individu a été récemment arrêté à Casablanca. Le mis en cause, âgé d’une cinquantaine d’année, interceptait ses proies devant une école dans le quartier de Lissasfa.

C’est en tout cas ce qu’indique le quotidien Assabah dans son édition du lundi 21 octobre.

Et d’ajouter que l’homme en question donnait à ses victimes, âgées entre 6 et 8 ans, des bonbons et quelques dirhams pour les emmener vers un endroit abandonné et abuser d’elles.

Après avoir violé près de 20 fillettes, l’accusé a changé de tactique pour ne pas attirer les soupçons.




Il a engagé une collégienne qui avait la mission d’intercepter les fillettes et les ramener discrètement chez lui. « Elle leur proposait d’aller chez un monsieur qui va leur acheter beaucoup de cadeau et de bonbons », écrit Assabah.

Et d’expliquer que ces victimes étaient généralement des jeunes filles pauvres, issues d’un milieu défavorisé.

Plusieurs médias ont avancé que le mis en cause, accusé également d’attentat à la pudeur, a été arrêté samedi matin et emmené par les éléments de la police relevant du district « Dar El Hamra » du Hay Hassani.




Le coupable démasqué en flagrant délit

Un jour, la mère de l’une des victimes a remarqué que sa fillette avait séché quelques cours. Cette dernière a fini par tout avouer à sa maman, rapporte le journal arabophone.

La mère a ensuite alerté les parents de quelques autres élèves, qui se sont rendus compte que leurs filles avaient également subi le même sort. Ils ont donc décidé de tendre un piège au mis en cause, qui a été surpris en flagrant délit par des habitants du quartier de Lissasfa.

Les éléments de la police judiciaire ont été rapidement alertés et n’ont pas tardé à se rendre sur les lieux. L’accusé a été interpellé et mis en garde à vue. Une enquête a été ouverte pour connaitre toutes les circonstances de cette affaire.









À lire aussi: