Les autorités algériennes recherchent activement 7 Marocains

Après l’arrestation de 4 Algériens cette semaine, Oran est aux trousses de 7 Marocains. Ils auraient mis en place une structure d’organisation de voyages pour immigrants clandestins, et opéraient à travers Facebook.




Selon la presse algérienne, c’est une équipe spécialisée des réseaux sociaux, rattachée à la Brigade de la Police judiciaire d’Aïn El Turk (Oran), qui a découvert une organisation qui offrait aux candidats à l’immigration clandestine des voyages entre Oran et l’Espagne. A la manœuvre, des Algériens et des Marocains.

Décidés à démanteler ce réseau, les policiers algériens ont réussi à interpeller un de leurs compatriotes par une page Facebook qu’ils suivaient. Ce membre leur a fourni des informations lors de son interrogatoire.




Ce qui a conduit à l’arrestation d’autres complices à bord d’un véhicule contenant une quinzaine de jerricans d’essence, aux abords d’une plage d’Oran.

La poursuite des investigations a permis d’identifier d’autres complices : sept Marocains, actuellement en cavale. De même, une embarcation de type express, dotée d’un moteur de 50 chevaux, qui servait de navette entre l’Algérie et l’Espagne, a été saisie. Pour l’heure, la police algérienne recherche activement les sept Marocains qui seraient impliqués dans les activités de cette organisation.




À lire aussi: