Paiements par chèques: Les incidents en hausse au Maroc

L’analyse des flux de données traitées par la Centrale des incidents de paiement sur chèque (CIP) révèle une hausse de 6,41% des déclarations des incidents de paiement en 2018 contre 4,84% un an auparavant, selon Bank Al-Maghrib (BAM).




Le montant correspondant à ces incidents a enregistré un accroissement de 12,57% contre une augmentation de 3,92% en 2017, précise BAM dans son rapport annuel sur les infrastructures des marchés financiers et les moyens de paiement, leur surveillance et les initiatives d’inclusion financière au titre de l’exercice 2018, publié mardi.

Après une légère régression de 0,70%, les régularisations ont enregistré une hausse de 1,31%, ajoute la même source qui note toutefois que le montant associé à ces incidents de paiement régularisés a reculé de 0,05% contre une baisse de 2,42% en 2017.

BAM fait observer en outre que les incidents de paiement échus ont connu quant à eux, une décélération du rythme d’augmentation affichant une progression de 6,12% en 2018 après une forte appréciation de 26,71% un an auparavant.




À lire aussi: