#SignaleUnMusulman, le hashtag qui tourne en dérision la traque aux “radicalisés”

Suite au propos du ministre de l’Intérieur français Christophe Castaner, le hashtag #SignaleUnMusulman cartonne sur les réseaux sociaux.  Se voulant ironique, il raille les récents propos de Christophe Castaner, qui a appelé, mardi 8 octobre, à une « signalisation automatique » d’individus présentant des « signes de radicalisation islamiste ».




Les déclarations du ministre français ont sans surprise provoqué la polémique en invitant à signaler non pas les signes d’allégeance au terrorisme, mais bien les signes de la pratique de l’islam. Des propos qui ont été largement tournées en dérision par la twittosphère, avec le hashtag #SignaleUnMusulman, en l’espace de quelques jours.

Plusieurs Internautes et personnalitésont ainsi lancé, entre autres, des appels à signaler des hipsters avec une barbe de trois jours, de l’acteur hollywoodien Chris Evans (Captain America), le Père Noël, le personnage Gandalf dans le Seigneur des Anneaux, ou encore le Premier ministre français Edouard Philippe ou même, un comble, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner lui-même.

Outre le port de la barbe plus ou moins fleurie, les consommateurs de dattes eu de couscous, les amateurs de chansons arabophones, Alexandre Benalla, les chats dormant sur un tapis de prière, sans oublier Mohamed Salah se prosternant sur la pelouse après avoir marqué un but (la liste n’est pas exhaustive !), sont considérés comme des radicalisés qui avancent masqués, selon une twittosphère qui a pris le parti de l’humour…
































>> A lire aussi: