Affaire d’Imlil: Poursuite de l’audition des accusés en appel

La Chambre criminelle (2-ème degré) chargée des affaires du terrorisme près l’annexe de la Cour d’appel à Salé a poursuivi, mercredi, l’audition des accusés dans le meurtre des 2 touristes scandinaves dans la région d’Imlil (province d’El-Haouz).




Cette cinquième audience de la Cour a été consacrée à l’audition des individus impliqués dans cette affaire, ainsi que des 2 principaux accusés.

Les prévenus ont ainsi été confrontés aux faits qui leurs sont reprochés conformément aux procès-verbaux de la police judiciaire et du juge d’instruction.

À cet égard, les personnes poursuivies avaient nié la plupart des chefs d’accusation retenus contre eux lors de l’enquête préliminaire et devant le juge d’instruction.

En outre, les accusés ont été confrontés aux déclarations qu’ils avaient tenues devant la Chambre criminelle, conformément auxquelles ils ont nié l’essentiel des accusations.




Au cours de la même audience, la Cour a adressé à 20 prévenus les chefs d’accusations de “planification d’actes terroristes visant les touristes, les éléments de la Gendarmerie royale et de la Sûreté nationale et certains sites touristes”.

Il s’agit aussi des accusations relatives à la non dénonciation d’un crime et à l’apologie de terroriste. En juillet dernier, les 24 individus poursuivis dans cette affaire ont été condamnés en première instance à des peines allant de cinq ans de prison ferme à la peine capitale.

Les accusés ont été poursuivis pour “constitution d’une bande pour préparer et commettre des actes terroristes, atteinte à la vie de personnes avec préméditation et possession d’armes à feu et tentative de fabrication d’explosifs en violation de la loi, dans le cadre d’un projet collectif visant à porter gravement atteinte à l’ordre public”.




À lire aussi: