25 ans de prison pour le meurtre de la petite Ikhlas

La Chambre pénale près la Cour d’Appel de Nador a condamné, le mercredi 9 octobre, le principal accusé à une peine de 25 ans de prison pour le meurtre de la petite Ikhlass, 3 ans seulement.




Le deuxième accusé a obtenu un non-lieu dans cette affaire qui remonte au mois de janvier 2019, quand la fillette avait été retrouvée morte dans une forêt aux environs de Driouech, dans le nord du Maroc.

Selon Hibapress, le procès, qui a duré près de 3 mois, avait débuté au mois de juillet avec une enquête préliminaire conduite par le juge d’instruction sur les chefs d’inculpation retenus, notamment, homicide involontaire suite à un enlèvement.

Le 22 janvier 2019, le corps de la petite Ikhlass a été retrouvé par la Gendarmerie royale dans une forêt proche de la ville de résidence de ses parents. Plusieurs personnes avaient ensuite été arrêtées par la police, dont son oncle.




À lire aussi: