(Vidéo) Confrontation violente au sein du siège du Mouvement populaire

L’élection des 24 membres du Bureau politique du Conseil national de la Jeunesse du Mouvement populaire, le 6 octobre, à Rabat, s’est muée en une dispute violente, sous le regard impuissant du Secrétaire général du Parti, Mohand Laenser. Celui-ci a dû se retirer et a alerté les forces de l’ordre.




Tout a dégénéré lorsqu’une poignée de personnes s’est introduite dans la salle, improvisant un sit-in devant l’estrade où se trouvait Mohand Laenser, rapporte TelQuel.

Selon la même source, ceux-ci ont dénoncé “l’exclusion des jeunes adhérents du Rif et des provinces du Sahara”, et ont crié à “la corruption des instances du parti”.

Les scènes de violences ont été filmées par les caméras de Rue20.com. En conséquence, l’élection des 24 membres du Bureau politique a été suspendue.

A l’origine de ces affrontements, la discorde entre les deux courants du parti au sujet des “nominations aux cabinets ministériels et des directions publiques, à la veille du remaniement gouvernemental”, indiquent les sources de Hespress.

D’un côté, le Secrétaire général porte un courant politique. De l’autre, Mohamed Fadili et Lahcen Ait Ichou, membres du Bureau politique et, respectivement, députés des communes de Driouech et de Khénifra, sont aux commandes.







>> A lire aussi: