Dakhla : des agriculteurs lancent des essais pour le développement des fruits rouges

En raison de l’avantage de précocité qu’offre le climat de Dakhla, les groupes exportateurs implantés dans la région ont lancé des essais pour le développement des fruits rouges, en l’occurrence les myrtilles.




Plusieurs professionnels, qui ont pris part à la quatrième édition de la Foire Agricole Internationale de Dakhla (FAID), ont annoncé qu’ils comptent développer la culture des fruits rouges dans la région, en particulier les myrtilles étant donné qu’elles résistent mieux aux conditions de transport avec une durée de vie d’un mois.

Il faut rappeler que les conditions climatiques à Dakhla offrent un avantage de précocité pour les maraîchers pouvant être commercialisés sur le marché 2 à 3 semaines avant celles cultivées ans les autres régions.

C’est ce qui explique le lancement des essais par plusieurs opérateurs sur des superficies supérieures à 2 hectares en prenant en considération les paramètres hydrologiques et climatiques en plus des techniques de production.




À noter que le secteur des fruits rouges en est à sa troisième décennie de développement au Maroc, depuis ses débuts dans les périmètres du Loukkos et du Gharb puis son développement dans les régions de Souss, l’Oriental et prochainement à Dakhla.

Pour rappel, la quatrième édition de la foire Agricole Internationale de Dakhla (FAID) s’est tenue du 4 au 6 octobre à l’initiative de la Chambre d’agriculture de Dakhla, en partenariat avec le ministère de l’Agriculture et le Conseil de la région.




>> A lire aussi: