Les États-Unis offrent 5 millions de dollars pour un ancien membre du polisario

Le Département d’Etat américain entend offrir une forte récompense à toute personne pouvant lui fournir des informations susceptibles de l’aider à identifier ou à localiser Adnan Abou Walid al-Sahraoui, un ancien membre du Polisario. Celui-ci est à la tête d’une organisation terroriste dénommée « EI » dans le Grand Sahara (EI-GS).




Les Etats-Unis sont activement à la recherche d’Adnan Abou Walid al-Sahraoui, un ancien membre du Polisario devenu dirigeant de l’organisation terroriste État islamique dans le Grand Sahara (EI-GS). A cet effet, une somme de 5 millions de dollars sera offerte à toute personne pouvant les aider à le capturer.

Par ailleurs, la même somme d’argent sera également offerte en contrepartie d’informations pouvant conduire à l’arrestation ou à la condamnation, dans tout pays, de toute personne qui aurait commis, conspiré pour commettre, aidé ou encouragé l’embuscade du Niger.

En octobre 2017, le groupe EI-GS avait revendiqué l’embuscade d’une patrouille conjointe américano-nigérienne près du village de Tongo Tongo, au Niger, rappelle la diplomatie américaine, dans un communiqué. Cette embuscade avait entraîné la mort de quatre soldats américains.




Le groupe EI-GS est sur la liste noire du Département d’Etat comme une organisation terroriste étrangère. Son chef, lui, figure sur la liste des terroristes mondiaux.

Cet ancien membre de la soi-disant “Armée populaire de libération sahraouie” relevant du Polisario avait rejoint le groupe terroriste appelé “Mouvement pour l’Unicité et le « jihad » en Afrique de l’Ouest” (MUJAO), dont il fut le porte-parole durant la guerre au Mali, précise la même source.

En mai 2015, Adnan Abou Walid al-Sahraoui avait annoncé que sa faction avait prêté allégeance à « Daech », d’où le nom, « E.I. dans le Grand Sahara »




>> A lire aussi: