Allemagne: Plus de bourses d’études pour les Marocains pour éviter les séjours illégaux

Le Centre culturel international allemand, connu sous le nom d’Institut Goethe, a suspendu, le lundi 30 septembre, les bourses accordées aux étudiants marocains. En cause, bon nombre d’entre eux refusent de retourner au pays après leurs études.




Plus de bourses d’études en Allemagne pour les Marocains. Le Goethe institute a pris la décision de les suspendre après que 3 étudiants marocains sur les 14 de cette année avaient abandonné leurs études et refusé de rentrer chez eux.

Ils souhaitaient plutôt s’établir illégalement en Allemagne. Cette suspension des bourses continuera jusqu’à ce que la situation soit « clarifiée », affirme-t-on.

« Nous devons vérifier comment éviter les séjours illégaux », a déclaré Susanna Baumgart, Directrice de l’Institut Goethe au Maroc.

« Pour l’année scolaire 2020-2021, nous envisageons un nouveau départ », a-t-elle indiqué.




En 2010, le Goethe institute avait mis fin à ses bourses accordées aux étudiants afghans pour des raisons similaires.

Chaque année, 14 étudiants marocains se rendent en Allemagne grâce à ces bourses d’études, depuis 2008. Seulement, l’Allemagne a connu, ces dernières années, une augmentation importante du nombre de migrants originaires du Maghreb.

En 2018, elle a expulsé 826 Marocains séjournant illégalement dans le pays contre 634 en 2017.

Le nombre d’immigrants expulsés par l’Allemagne vers le Maghreb a été multiplié par 14 environ par rapport à 2015, indique par ailleurs le Ministère allemand de l’Intérieur.




À lire aussi: