Salé: de la prison ferme pour 3 jeunes qui ont appelés à taguer des bus

3 jeunes Slaouis ont été condamnés, jeudi dernier, à 8 mois de prison ferme pour avoir appelé sur les réseaux sociaux à endommager les nouveaux bus de la capitale, exploités par la compagnie Alsa, en taguant « Salé », le nom de la ville, à la place de “Rabat”.




La sanction contre ces jeunes tagueurs a été annoncée, le dimanche 29 septembre, par Abdellatif Soudou, Vice-président de la commune urbaine de Salé, sur son compte Facebook.

Celui-ci s’est félicité de cette décision qui intervient moins d’un mois après la condamnation d’un individu à 3 ans de prison ferme après avoir cassé la vitre d’un bus.

Les trois jeunes Slaouis condamnés à huit mois de prison ferme avaient été interpellés pour “menace de commettre des crimes”.

En effet, ils avaient protesté contre l’inscription de la mention “Bus de Rabat” sur les nouveaux véhicules de l’agglomération Rabat-Salé-Témara.




À lire aussi: