Cour des comptes : un rapport accable plusieurs ministres

Le récent Rapport de la Cour des Comptes a révélé des défaillances et des dépassements impliquant de nombreux responsables politiques marocains. Parmi eux figurent 11 Ministres de l’actuel Gouvernement, qui viennent de faire l’objet de convocations de la part des partis de l’opposition, en vue de les interroger sur les constats devant le Parlement.




Selon le quotidien Assabah, le Parti de l’Istiqlal a appelé plusieurs ministres et hauts responsables à comparaître devant les élus de la nation, afin de répondre des irrégularités relevées par la Cour des Comptes.

Il s’agit des Ministres de la Santé, Anas Doukkali, de l’Économie et des finances, Mohamed Benchaaboun, de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, de l’Energie et des mines, Aziz Rebbah, de l’Éducation nationale, Said Amzazi, de la Culture et de la communication, Mohamed El Aaraj, et de la Jeunesse et des sports, Aziz Talbi El Alami.




La liste des hauts responsables également convoqués par le Parti Authenticité et Modernité (PAM), comprend aussi les Ministres de la Famille et de la solidarité, Bassima Hakkaoui, et du Travail et de la réinsertion professionnelle, Mohamed Yatim, puis le Ministre délégué chargé des relations avec le Parlement, Mustapha El Khalfi, ainsi que le Directeur de la Caisse nationale de la sécurité sociale, et les Hauts commissaires respectifs des Anciens combattants et des Eaux et forêts.

Le PAM a insisté sur la nécessité d’interroger les responsables devant les membres du Parlement, afin de mettre la lumière sur les zones d’ombres relatives aux différents secteurs, ajoutant que le Parti dispose de données plus importantes que le rapport de la Cour des Comptes.




>> A lire aussi: