Sommet du climat : SAR La Princesse Lalla Hasnaa, a représenté SM Le Roi Mohammed VI

L’invitation du Royaume par le Secrétaire Général de l’ONU à intervenir à cet événement planétaire, est une reconnaissance de l’action effective et reconnue du Maroc en tant qu’acteur engagé au niveau national, continental et international, dans la lutte contre le changement climatique




Cet engagement du Maroc est appuyé par la soumission au Secrétaire Général de l’ONU du « One page Ndc Plan Maroc », qui confirme la détermination du Royaume à jouer un rôle important dans le Sommet.

L’engagement du Maroc en faveur du climat et de l’environnement n’est plus à démonter. Le Royaume a multiplié les actions et les initiatives pour donner corps et davantage de contenu à sa politique écologique et confirmer ainsi son statut de pays leader en la matière.

Conscient des effets néfastes du changement climatique sur ses ressources naturelles et sur la résilience de ses écosystèmes, le Maroc a adopté une politique proactive dans ce domaine, qui s’est concrétisé par la mise en place des fondements d’un développement durable favorisant l’équilibre entre les dimensions environnementale, économique et sociale par le biais de réformes politiques, institutionnels, juridiques et socio-économique et par l’adoption de plusieurs stratégies sectorielles d’envergure.




La diplomatie marocaine n’a ménagé aucun effort pour promouvoir les initiatives entreprises par le Royaume. Elle est présente dans les principaux foras internationaux dédiés à la thématique du climat et de l’environnement.

Le Royaume a, également, adhéré aux différents instruments législatifs établis en matière de lutte contre le changement climatique.

L’évènement, organisé aux Nations unies est l’occasion pour le Maroc de consolider sa position en tant qu’acteur très engagé au niveau africain et mondial dans les efforts de la communauté internationale pour répondre à l’urgence de la crise climatique.




>> A lire aussi: