Italie: un Marocain retire son enfant d’une école à cause du nombre important d’étrangers

Un homme d’origine marocaine a décidé de retirer son fils d’une école à Bologne en Italie, à cause du nombre important d’étrangers. Craignant, dit-il, une influence culturelle néfaste, le père a choisi un établissement avec moins de diversité ethnique.




Selon le site Il primato nationali, l’attitude du père a choqué l’équipe enseignante même s’il a tenté de justifier ses propos : « L’école où se trouve mon fils est cosmopolite, ce qui risque de lui créer un problème d’intégration sociale ».

Le père a ajouté : « La classe est pleine d’étrangers. Il y a près de 19 nationalités différentes. Même les enseignants ont du mal à prononcer correctement les prénoms des élèves ». De plus, selon, lui, : « La ville rencontre des difficultés dans l’intégration des gens ».

Le Marocain de 34 ans, dont les parents sont arrivés an Italie en 1967, a une opinion critique vis-à-vis de la politique sociale de la ville : « Les établissements scolaires à Bologne souffrent du même problème d’intégration », annonçant son intention de scolariser son enfant dans une école catholique qui, selon lui, dispose de beaucoup plus de moyens.




À lire aussi: