États-Unis: le prêtre pédophile qui a été expulsé du Maroc a écopé de 30 ans de prison

Un ex-prêtre catholique a été condamné à 30 ans de prison par un tribunal aux États-Unis, pour avoir abusé sexuellement de mineurs dans une église à New Mexico, durant quatre décennies.




Objet d’une notice rouge émise par la justice américaine, il a été interpellé l’année dernière par les éléments de la Police judiciaire de Tanger.

L’ex-colonnel de l’armée de l’air américaine, actuellement âgé de 81 ans, s’était réfugié au Maroc, avant d’en être expulsé par les autorités du pays.

Selon le Procureur général, John Anderson, « aucun crime ne peut être comparé à l’abus sexuel sur un mineur. Grâce au jugement d’aujourd’hui, Perrault devra finalement répondre de ses actes ».




En avril dernier, Arthur Perrault avait été condamné pour six chefs d’inculpation, notamment, pour viol aggravé et pour abus sexuel sur mineur durant les années 1991 et 1992 dans la base aérienne de Cartland et dans un cimetière.

Le Procureur a ajouté que l’ex-prêtre avait l’habitude d’abuser sexuellement d’un enfant de 9 ans, aujourd’hui, partie civile, en lui offrant des cadeaux et des voyages.

La décision de la Cour s’est basée sur les viols répétés, perpétrés par le pédophile, pendant les 30 ans de son exercice à l’église de New Mexico.




À lire aussi: