Taux de suicide au Maroc : des chiffres inquiétants

Le Maroc est en tête du classement des pays d’Afrique du Nord concernant son taux de suicide qui serait le plus élevé chez les femmes.




Selon des estimations de 2016 parues cette semaine, 800.000 personnes se suicident chaque année dans le monde, soit un suicide toutes les 40 secondes, rapporte l’organe de l’ONU qui a fait de la réduction du taux de suicides l’une de ses priorités à l’horizon 2030.

Au Maroc, l’OMS dénombre 1.013 suicides en 2016, soit 400 hommes et 613 femmes. À l’échelle mondiale, le taux de suicide normalisé selon l’âge est 1,8 fois plus élevé chez les hommes que chez les femmes, à l’exception de cinq pays (Bangladesh, Chine, Lesotho, Myanmar) où les femmes sont les plus nombreuses à se suicider, parmi lesquels le Maroc. Ce dernier se hisse à la deuxième place des pays arabes où les femmes se suicident le plus, juste après le Soudan (801) et avant l’Irak (479). Le taux de suicides féminins au royaume s’élève ainsi à 3,6 pour 100.000 habitants.

Cette donnée statistique place ainsi le Royaume en tête du classement des pays au taux de suicide le plus élevé en Afrique du Nord. En tout, le Maroc a enregistré 1.014 suicides dont 613 chez les femmes.

Quant aux taux des autres pays d’Afrique du Nord, ils sont restés inférieurs à 3,0. La Libye a enregistré le deuxième plus haut taux de suicide chez les femmes (2,3), suivie de la Tunisie (2,2), de l’Algérie (1,8) et enfin de l’Égypte (1,7), précise le rapport.




>> A lire aussi: