Vers un changement des règles d’octroi des crédits immobiliers

Afin de contenir les risques et de sauvegarder la sécurité financière dans le secteur immobilier, Bank Al-Maghrib (BAM) examine plusieurs indicateurs et des rapports financiers.




L’octroi du crédit immobilier se fera désormais selon plusieurs critères comme l’âge et la situation patrimoniale. Selon l’Observateur, plus de la moitié des crédits contractés l’année dernière ont été mobilisés pour financer les prêts immobiliers.

C’est donc pour éviter que de telles situations se reproduisent que Bank Al-Maghrib (BAM) donne désormais la priorité à ceux dont le revenu varie de 4000 à 6000 dirhams. Cela pourrait garantir le remboursement du prêt avec des risques minimes.

En 2018, le taux d’intérêt appliqué aux clients des banques s’est situé en moyenne autour des 6,4%, pour une production annuelle de 27,3 milliards de dirhams, écrit le journal, en s’appuyant sur des données publiées par la Banque Centrale.




>> A lire aussi: