(Vidéo) Dans les rues de Mohammedia, le défi des chiens errants

La montée inquiétante du nombre des chiens errants pose des problèmes d’hygiène et de sécurité à Mohammedia. Les habitants de la ville jugent la situation « très dangereuse » et appellent les autorités locales à prendre leurs responsabilités.




Le nombre des chiens errants dans le Royaume serait d’environ 2 millions, rapporte 2M.ma. Selon Najia Tanan, la propriétaire d’un refuge pour chiens à Mohammedia, ce chiffre est « largement sous-estimé ».

Réagissant à ce phénomène qui perdure, Mounaim Said, un habitant de la ville, a affirmé que ces chiens empêchent les gens de sortir de chez eux, même en pleine journée. Au lieu d’abattre ces animaux, il suggère que la commune trouve d’autres solutions.

Pour sa part, Najia Tanan rapporte les mésaventures des touristes aussi bien marocains qu’étrangers. Face à cette situation, cette militante associative prône la stérilisation obligatoire des chiens.

Les autorités communales réfléchissent aux différents mécanismes pour régler le problème, notamment, l’adoption de l’alternative TNR recommandée par l’OM : attraper, stériliser et relâcher.

Selon Abdelilah El Attar, Vice-président du Conseil municipal de Mohammadia, cette stratégie consiste à attraper les chiens errants, à les vacciner, à les stériliser et à les relâcher dans leur environnement. « Ils seront également identifiés à l’aide d’une puce à l’oreille », a-t-il ajouté.







>> A lire aussi: