(Vidéo) Un champion de MMA brésilien menace Macron, Benalla se propose pour l’affronter

Attaqué verbalement par Renzo Gracie, un Brésilien champion de MMA, Emmanuel Macron a reçu le soutien de son ancien garde du corps, Alexandre Benalla, qui s’est dit prêt à le défier sur un ring.








L’ancien garde du corps d’Emmanuel Macron a pris la défense du Président français lorsque celui-ci a été attaqué par un proche de Bolsorano, Renzo Gracie, un champion brésilien de MMA, par ailleurs, Ambassadeur du Tourisme international.

Pour le Franco-marocain, la réaction de Gracie est aux antipodes de celles d’un grand sportif. Il lui a dès lors lancé un défi sur le ring : « Renzo Gracie semble avoir une grande bouche. Si vous voulez, je propose un octogone. Votre discours n’est pas digne d’un ancien grand sportif », a tweeté Benalla.

Le 15 août 2019, Renzo, au lendemain de la réaction controversée de Macron, suite à la boutade de Bolsorano, l’avait traité de « Micron » en promettant de lui tordre son « cou » de poulette.




Au-delà de ces réactions de départ, les deux proches ont continué leurs échanges sur les réseaux sociaux. Pour Gracie qui évoquait la victoire de Bolsorano sur les incendies, Macron serait un idiot : « Il semblerait que votre cerveau soit identique à celui d’une poule. On se demande à quoi vous êtes bon. Pour votre information, l’Amazonie est un problème qui touche l’humanité entière ».

Son challenger n’a pas tardé à réagir en insistant sur le combat : « Être dans une cage est le meilleur endroit pour vous. Au lieu de dire des conneries, répondez à mon invitation. Êtes-vous partant pour un octogone à Paris ? », a interrogé l’ex-Chargé de mission de l’Elysée.




>> A lire aussi: