Drogue et immigration au menu des discussions maroco-espagnole

La rencontre qui a eu lieu entre les deux ministres espagnol et marocain, le mercredi 4 septembre, a porté exclusivement sur le renforcement de la coopération bilatérale dans les domaines de la lutte contre la migration clandestine, le trafic de drogue et le terrorisme, à en croire un point de presse animé par les deux personnalités.




Les relations entre les deux pays sont au beau fixe, selon le Ministre marocain de l’Intérieur, qui est revenu sur les échanges qu’il a eus avec son homologue espagnol. A en croire Abdelouafi Laftit, les décisions qui touchent les deux pays voisins “sont prises en étroite collaboration”.

Plusieurs sujets d’intérêt commun, en particulier, la question migratoire, la lutte contre le trafic de drogue et le terrorisme ont été au cœur des échanges entre Laftit et Grande-Marlaska, rapporte la Map.

Quant au Ministre espagnol, la coopération “directe et sincère” entre les deux royaumes dans les domaines de la lutte contre la migration clandestine, le terrorisme et le crime organisé est excellente. Marlaska a toutefois qualifié de “positif” le bilan de la coopération maroco-espagnole dans tous ces domaines.

L’hôte de Laftit n’a pas manqué de relever les efforts des deux pays au niveau sécuritaire, notant que, de manière sérieuse et dans un esprit de coordination et de coopération, les deux pays ont œuvré pour la lutte contre les réseaux de trafic des êtres humains, mettant l’accent sur la baisse qu’a connue le nombre de migrants clandestins arrivant aux frontières maritimes espagnoles (-45%).

Au cours de ce point de presse, le Ministre espagnol a félicité le Royaume pour le processus de régularisation entamé au Maroc au profit de plus de 50.000 migrants clandestins en provenance des pays de l’Afrique subsaharienne, soulignant que le Royaume du Maroc connaît lui aussi une grande pression en terme de migration.




>> A lire aussi: