Fin de la grève des étudiants en médecine, pharmacie et médecine dentaire

Le gouvernement a salué, mercredi, la signature du procès-verbal d’un accord entre les doyens des facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire et des représentants des étudiants de ces facultés, lequel document approuve les revendications « pertinentes », mettant ainsi fin au mouvement de grèves qu’a connu le milieu universitaire sanitaire.




S’exprimant lors d’un point de presse à l’issue du Conseil de gouvernement qui s’est tenu jeudi, le ministre délégué chargé des relations avec le Parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a indiqué que le Conseil « a été informé de la conclusion du dialogue relatif au mouvement de grève mené par les étudiants des facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire, et ce sur la base d’une déclaration du ministre de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique ».

Le Conseil a salué « les efforts fournis par l’ensemble intervenants » pour aboutir à la conclusion de cet accord, qui « permettra de répondre aux revendications pertinentes des étudiants et de mettre un terme aux grèves ».

Rappelons que les étudiants des facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire mènent, depuis février dernier, des grèves pour demander au gouvernement de répondre à leur dossier de revendications comprenant 16 points.

Alors que le gouvernement a accédé à 14 d’entre ces points, les deux restants, concernant le concours d’accès au résidanat et l’ajout d’une sixième année pour obtenir le diplôme de médecine dentaire, continuent à faire l’objet d’un désaccord.




>> A lire aussi: