Maison construite au sein des remparts de Marrakech: Le ministère de la Culture réagit

Suite à la diffusion de photos d’une maison construite à Bab Doukkala, sur une partie de la muraille protégeant la ville ocre depuis des siècles et qui a créé la stupeur sur les réseaux sociaux, le Ministère de la Culture a réagit dans un communiqué.




Le Ministère de la Culture a appelé, lundi, au respect de la réglementation en vigueur et des effets consécutifs relatifs aux objets mobiliers classés sur la liste du patrimoine. Cette sortie intervient à la suite de la diffusion de photos montant une maison construite dans les remparts de la ville de Marrakech et qui constitue un véritable massacre esthétique.

Le département de Mohamed Laâraj appelle ainsi à « assurer une protection juridique optimale aux objets mobiliers classés sur la liste du patrimoine, notamment les monuments historiques, les sites naturels ou à caractère historique ou légendaire ».

« Il ne peut être apporte de modification, quelle qu’elle soit, notamment par lotissement ou morcellement, a l’aspect des lieux compris a l’intérieur du périmètre de classement, qu’après autorisation administrative », a fait savoir la tutelle, faisant référence à l’article 123 de la Loi relative a la conservation des monuments historiques et des sites, des inscriptions, des objets d’art et d’antiquité.

« La délivrance de l’autorisation de bâtir, de lotir ou morceler, par l’autorité communale compétente, se fait conformément à la réglementation en vigueur », a insisté le ministère. Et de faire savoir: « Concernant les sites et zones grevés de servitudes non œdificandi, les constructions existant antérieurement au classement peuvent seulement faire l’objet de travaux d’entretien après autorisation. Il ne peut être élevé de nouvelles constructions aux lieu et place de celles qui sont démolies ».









>> A lire aussi: