Des hommes d’affaires arnaqués dans plusieurs villes du Maroc

Cinq individus ont été arrêtés et placés en détention à la prison d’El Aouad à Kénitra. Ces derniers arnaquaient leurs victimes en leur promettant la vente d’une importante somme en euros à moitié prix.




Il s’agit d’une bande criminelle qui, selon le quotidien Assabah, utilise le même modus operandi pour piéger de nombreux hommes d’affaires dont des entrepreneurs, des ingénieurs, des promoteurs immobiliers, dans plusieurs villes du Maroc, à savoir Tanger, Kénitra, Meknès, Casablanca, Ouezzane et Salé.

En effet, pour réussir leur plan, les escrocs informent leurs victimes bien ciblées qu’ils disposent de sommes importantes en euros, découvertes sur des plages de Moulay Bousselham, après leur rejet par la mer. Ensuite, ils proposent de leur échanger les euros découverts à moitié prix par rapport au taux de change officiel, relate le quotidien.

Sous le prétexte qu’il est fallait éviter les regards indiscrets, ils donnaient rendez-vous à leurs victimes dans l’une des forêts de la région du Gharb. A ces fameux rendez-vous, ces hommes d’affaires à la quête du gain facile sont systématiquement kidnappés par les voyous qui les emmènent loin des regards.




Là, ils sont molestés et dépouillés de tout leur argent.

La même source rapporte qu’un ingénieur d’Etat qui a été attiré de Casablanca vers Sidi Yahya du Gharb s’est fait dérober 250.000 dirhams. À un promoteur immobilier de Tanger, il a été extorqué la somme de 500.000 dirhams, tandis qu’un entrepreneur de Meknès s’est vu enlever 350.000 dirhams.

Le gérant d’une agence de voyages à Salé y a laissé 120.000 dirhams, alors qu’un autre homme d’affaires originaire de Ouezzane a perdu 100.000 dirhams, pour ne citer que ceux-là.

Finalement, alors qu’elle enquêtait, le vendredi 23 août dernier, sur un réseau de malfrats qui attaquent à coups de pierre les voitures qui circulent de nuit dans la région du Gharb, la gendarmerie a découvert la cachette de cette bande à Sidi Allal Tazi.




>> À lire aussi: