Affaire de Mœurs : Des journalistes accusés à tort ?

Un membre de l’Association ’’Attanouir’’ a accusé des journalistes d’Al Ahdat Al Maghribia d’avoir eu des relations extra-conjugales entre collègues de la même rédaction.




Tout est parti d’une manière incontrôlable le jeudi 22 août 2019. Un membre de l’Association ’’Attanouir’’ a publié un post controversé sur les réseaux sociaux. Il y a déclaré que le directeur d’Al Ahdat Al Maghribia, Mokhtar Laghzioui, aurait entretenu, à son bureau, des relations extra-conjugales avec des femmes journalistes officiant pour le compte du même média, rapporte Le360.ma.

Selon la même source, il s’agirait d’une affaire montée de toutes pièces pour deux raisons. La première, le membre de l’Association ’’Attanouir’’ avait l’intention de « jouer aux islamistes », allusion faite à un remake de l’histoire du directeur d’une publication ayant défrayé la chronique en février 2018, rappelle la même source. La seconde, l’homme est animé de la volonté manifeste de nuire à la réputation des journalistes d’Al Ahdat Al Maghribia. En cause, un récent article critique de Zoukaîa Ben Zine sur une partie des actions de l’Association ’’Attanouir’’.

Dans la foulée, le Syndicat national de la Presse marocaine (SNPPM) s’est fendu d’un communiqué pour exprimer sa solidarité avec les trois journalistes concernés. Aussi a-t-il assuré avoir sollicité les services d’un avocat pour défendre la cause des victimes. Pour l’heure, elles entendent déposer une plainte contre ce membre d’ ’’Attanouir’’ auprès du Parquet de Casablanca.




>> A lire aussi: