Alsa-City va désormais assurer le transport dans 5 villes au Maroc

La société Alsa city bus, qui vient de lancer lancé son nouveau service de transport par autobus à Rabat, prévoit d’utiliser 1.000 bus au Maroc. Elle compte employer 3.600 personnes et transporter 250 millions de voyageurs chaque année.




Avec une valeur totale d’un milliard de dirhams, la société Alsa city bus entend conquérir le marché marocain. Pour y arriver, elle compte mettre tout en œuvre pour séduire sa clientèle avec au départ 150 véhicules neufs de marque Mercedes et Scania. 200 véhicules supplémentaires sont attendus dans le parc, le 5 septembre 2019, lors de la rentrée scolaire.

Pour ses débuts, la société prévoit de reprendre l’ancien parc de bus qui desservait la capitale et ses environs. D’ici 4 ans, le parc pourra compter 430 véhicules avec des prévisions de 109 millions de passagers par an, au prix de 5 DH par voyage.

Pour le confort de sa clientèle, les nouveaux bus sont modernes, équipés de caméras et de wifi, et dotés de planchers bas pour permettre l’accès des personnes à mobilité réduite. Médias24 rappelle que l’investissement initial est de 65 millions d’euros environ et prend en compte un effectif total de 1.750 personnes.

Dans sa politique commerciale, l’agglomération de Rabat-Salé est la 5e ville conquise par l’Espagnol Alsa, après Tanger, Marrakech, Khouribga et Agadir. Selon le Directeur général d’Alsa Maroc, Alberto Pérez, il s’agit d’une reconnaissance, d’une success story. Pour l’agence espagnole de presse, EFE, l’entreprise devra également s’adapter à la culture locale où les services publics ne respectent pas toujours les clients et où les cas de non-paiement ou de vandalisme sont fréquents.

A cet effet, 4 caméras sont intégrés dans chaque véhicule sans compter une brigade comptant 400 contrôleurs disponibles pour contribuer à la sécurité et pour lutter contre les fraudes. Il est également annoncé des discussions en cours avec la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) pour créer une cellule dédiée au service de bus.




>> A lire aussi: