À 65 ans, le Marocain Karim Mosta fait Casablanca-La Mecque à vélo (8.000 km)

Le double vainqueur de la Coupe d’Ultra-marathon s’est donné un nouveau défi. A 65 ans, Karim Mosta a entamé de traverser, depuis le mois d’avril, 12 pays, parcourant ainsi les 8000 km qui séparent Casablanca de la Mecque.




Ce nouveau défi de Karim Mosta paraît, pour bon nombre d’observateurs, complètement fou : parcourir 8.000 km à vélo, en quatre mois, en traversant 12 pays ! C’est le challenge que s’est donné ce spécialiste des longs efforts solitaires à travers le monde, qui voit converger vers lui les soutiens et les encouragements de ses proches, et de fans, à travers le monde.

L’aventure de Karim a démarré le samedi 4 mai 2019 à Casablanca. Le sexagénaire, qui est, par ailleurs, connu pour son engagement dans des actions humanitaires et des œuvres caritatives, a confié à la MAP s’être engagé dans ce challenge, pour « récolter des fonds et venir en aide à des enfants orphelins marocains ».

« Ce nouveau défi est l’aboutissement de ma carrière d’ultra-marathonien », a expliqué Karim, notant qu’après avoir traversé à pied « la route de la soie, la route des Incas, la route des rois en Égypte, le Mexique, la Martinique, la Réunion et la Nouvelle Calédonie », il fallait tenter une nouvelle aventure.

Au delà de l’épreuve difficile que pourrait représenter cette traversée, Karim l’envisage plutôt comme, « à la fois une épreuve sportive, un voyage culturel – de par la diversité des pays qu’on traverse – et une quête spirituelle dont le point d’orgue sera l’arrivée à la Mecque », confie le natif de Casablanca. En 30 ans de pratique, le « Marathon-Man » a participé à 165 raids à travers le monde, et pris part 29 fois au marathon des sables, fait savoir la même source.




À lire aussi: