Boudnib: le facteur gardait tout le courrier dans son domicile…

Des voleurs auraient tenté de pénétrer avec effraction dans le domicile d’un facteur puis auraient laissé tomber car la porte, finalement, ne s’ouvrait pas. Mais, si l’on ne pouvait pas entrer, on pouvait quand même découvrir un secret grave.




Cette histoire se déroule à Boudnib, dans la province d’Errachidia. Une femme de ménage, venue au lendemain de la tentative de vol, aurait aperçu à travers la porte laissée entrouverte par les malfrats, des « tonnes » de lettres non distribuées par le postier en question. Elle a immédiatement compris de quoi il retournait et a, illico presto, appelé les gendarmes.

Arrivés sur les lieux, ceux-ci ont trouvé, dans le tas, les fiches de salaire de retraités, des réponses positives d’écoles à l’étranger à l’attention d’étudiants, des convocations à des concours, … Un nombre important de correspondances urgentes. Donc, le postier n’en avait cure. Selon le média Alyaoum24, la source de cette information, son incompétence était une sorte d’outil de pression pour assurer sa mutation vers sa ville d’origine, aux environs d’Oujda. Une mutation qu’il a d’ailleurs obtenue, il y a un an.

En réalité, depuis 2016, les habitants de Boudnib se plaignaient du facteur, demandant qu’il soit changé. Ils ont même manifesté pour cela, au milieu de l’année, selon la même source. Mais, il est quand même resté à son poste, trois longues années durant. Son père serait aussi un cadre dans la même administration. Aujourd’hui, avec ces preuves irréfutables en sa défaveur, les habitants réclament des sanctions exemplaires contre le facteur.




À lire aussi: