Casablanca: du nouveau pour la gestion des déchets

Les habitants de Casablanca sont appelés à sortir leurs poubelles le soir pour permettre aux camions d’en effectuer le ramassage aux heures de la fluidité du trafic. Cette situation est en vigueur depuis le mardi 25 juin 2019. Ainsi l’exigent les autorités de la métropole, qui viennent de confier la gestion déléguée de la propreté à 2 nouvelles sociétés, pour plus d’efficacité.




Plus rien ne sera comme avant, à Casablanca, où la pagaille a longtemps régné en matière de gestion des ordures. En effet, avec l’entrée en vigueur de la gestion déléguée de la propreté, confiée à 2 nouvelles sociétés, de nouveaux comportements doivent être observés de la part des populations.

Le Wali de Casablanca, Saïd Ahmidouch, a profité du lancement de cette nouvelle expérience pour exprimer sa déception concernant les contrats précédents, signés par la capitale économique avec des sociétés privées, pour la collecte des déchets. « L’expérience précédente n’a pas donné les résultats escomptés et la période de transition a été tout aussi difficile », a lâché l’autorité qui appelle, ainsi, les 2 nouvelles entreprises à plus de rigueur dans leur travail, pour faire redorer à Casablanca son blason d’antan, en matière de propreté.

Avec l’entrée en vigueur de ces nouveaux contrats de gestion déléguée des déchets ménagers, qui ont démarré depuis le mardi 25 juin 2019, c’est un nouveau chapitre qui devra corriger les nombreux dysfonctionnements qu’a connus, pendant des années, ce secteur vital, pour la santé des citoyens.

Ayant, pendant longtemps, été une équation difficile à résoudre, pour les autorités de la ville, la gestion de la collecte des déchets ménagers entre dans une phase décisive d’obligation de résultats. Et, les 2 nouvelles sociétés sont appelées à débarrasser les Casablancais de l’enfer des ordures.




À lire aussi: