Espagne: des Marocains ont arnaqué des centaines de citoyens Espagnols

La police espagnole a réussi à démanteler un réseau criminel spécialisé dans le blanchiment d’argent, l’escroquerie et la fraude. C’était le samedi 22 juin dernier. Plus de 1.000 opérations d’arnaque ont été effectuées par les 35 membres du réseau.




Selon le quotidien Assabah, les membres de cette mafia étaient originaires du Maroc, d’Espagne, du Nigéria, de la Guinée et du Cameroun. Le réseau a réussi à arnaquer plus de 200 citoyens espagnols, ainsi que des sociétés réalisant des gains dépassant un million d’euros.

Plusieurs méthodes ont été utilisées par les membres du réseau criminel, dans leurs opérations d’escroquerie, rapportent des médias espagnols. Le « phishing » leur permettait de récupérer les coordonnées bancaires de leurs victimes, en se faisant passer pour des représentants commerciaux de grandes structures industrielles.

Quant au « skimming », il s’agit de l’utilisation frauduleuse des moyens de paiement. Elle permet, en scannant la bande magnétique des cartes bancaires, de falsifier celles-ci, pour un usage frauduleux. Le réseau procédait également au vol des cartes bancaires en piratant les données personnelles, via internet.

Les achats effectués par les membres du réseau concernaient des billets d’avion, la réservation de chambres d’hôtels de luxe, la location et l’achat de voitures. Une plainte, déposée par une société de location de voitures de la ville d’’Alicante, a permis de démanteler la bande criminelle. Elle a arnaqué plus de 1.000 citoyens espagnols, en plus d’une vingtaine de victimes en France, en Grèce, au Danemark, en Israël et en Allemagne.




À lire aussi: