Saâd Eddine El Othmani veut mieux accueillir les MRE

La septième réunion de la Commission interministérielle en charge des Marocains du Monde s’est réunie le jeudi 20 juin 2019. Cette rencontre, présidée par Saâd Eddine El Othmani, a mis en avant les efforts du Gouvernement, en ce qui concerne les facilités administratives, pour les Marocains résidant à l’Etranger, désireux d’investir dans leur pays d’origine.




Pour Saâd Eddine El Othmani, l’Exécutif a pris cette décision, suivant le Décret n° 2-17-410. Ce texte prend en compte un certain nombre de procédures et de programmes, dont les modalités de légalisation des documents administratifs, la simplification des services administratifs liés aux investissements des Marocains du Monde, l’instauration d’un système d’information orientant et accompagnant, de loin, les compatriotes, investisseurs résidant à l’étranger, désireux d’investir au Maroc, avec une base centrale de données leur facilitant l’obtention des informations sur le climat des affaires et sur des opportunités d’investissement.

Mieux, selon le Chef de l’Exécutif, d’autres programmes sociaux et culturels sont mis en œuvre par le Gouvernement marocain pour l’enrôlement des compétences marocaines, la création de centres culturels, au niveau de bon nombre de pays d’accueil, l’enseignement des cours universitaires aux enfants des Marocains du Monde, au cours de l’année, sans oublier la programmation de colonies de vacances, l’organisation d’appels à communication, afin d’échanger, avec les compatriotes de l’étranger, sur la garantie de transferts d’expertise, la contribution au rayonnement scientifique et sur l’assurance du flux des investissements à valeur ajoutée.

Il ne faudrait pas perdre de vue la décision du Gouvernement de se préoccuper de la prise en charge des difficultés des Marocains à l’étranger, de régler les problèmes des mineurs et des prisonniers, tout en répondant aux souhaits des jeunes à l’étranger. À ce niveau, Saâd Eddine El Othmani a précisé que des mesures sont prises pour faciliter l’existence de cette catégorie de citoyens, tout en oeuvrant pour la préservation de leurs droits économiques et sociaux, aussi bien au Maroc que dans leurs pays d’accueil.

Cette réunion, faut-il le rappeler, a coïncidé avec le lancement de l’Opération « Marhaba » 2019 et a été une occasion pour faire le bilan annuel de tous les chantiers et des opérations concernant les Marocains du Monde. En outre, ce lancement s’est révélé l’opportunité pour faire une projection sur les questions liées à la migration, a précisé le communiqué. C’est le lieu de rappeler qu’au cours de cette rencontre, les membres de ladite Commission n’ont pas manqué de faire le point des préparatifs de l’Opération « Transit 2019 », au sein des départements identifiés.

(Avec MAP)




À lire aussi:





>> À lire aussi: