(Photos) Rabat: Une marche en soutien à la Palestine

La cause palestinienne a encore mobilisé des sympathisants, hier, dimanche 23 juin 2019, à Rabat. En effet, des milliers de manifestants ont pris part à une marche nationale, pour témoigner, une fois de plus, de la solidarité marocaine au peuple palestinien.




Les rues de la capitale du Royaume étaient bondées de monde, le dimanche 23 juin 2019. A l’appel d’institutions politiques, syndicales et d’organisations œuvrant dans le domaine des droits de l’Homme, ont répondu présents des milliers de citoyens et de personnalités politiques. Banderoles en mains, ceux-ci ont, une fois de plus, scandé des slogans en faveur de la paix en Palestine et témoigné leur soutien à cet Etat, évoquant Al Qods, comme sa capitale.










La Map rapporte les propos de Khalid Séfiani, approché lors de la manifestation. A en croire ce membre du Secrétariat du Groupe d’Action nationale en faveur de la Palestine, « la Palestine demeurera à tout jamais dans le cœur des Marocains ». Et, d’ajouter que « le peuple marocain, avec toutes ses composantes politiques, syndicales et associatives, reste engagé pour lutter contre les complots et les manoeuvres dirigés contre la résistance palestinienne ».

Tout en exprimant sa reconnaissance au Maroc pour son soutien de tous les instants, Jamal Choubki, Ambassadeur de la Palestine au Maroc, a confié aux médias que « le peuple marocain est sorti aujourd’hui pour clamer les droits inaliénables des Palestiniens en vue de mettre fin à l’occupation et d’établir un Etat palestinien avec Al Qods comme capitale ».

Par ailleurs, Nizar Baraka a relevé que cette marche illustrait, à plus forte raison, l’intérêt majeur que portaient les Marocains à la cause palestinienne, l’ayant inscrite au « premier rang des priorités ».

Faut-il le rappeler, cette marche a été organisée, entre autres, par le Groupe d’Action nationale pour la Palestine, la Coalition marocaine des Associations des droits de l’homme et par le Réseau démocratique marocain pour la Solidarité avec les peuples, fait savoir la même source.




>> À lire aussi: