Marhaba 2019: 3 millions de MRE prévus cette année

Trois millions de Marocains résidant à l’étranger devraient regagner le Maroc en l’espace de deux mois, dans le cadre de l’opération Marhaba. Un chiffre annoncé hier jeudi par Mustapha El Khalfi, le porte-parole du gouvernement, à l’issue du Conseil de gouvernement.




Ce volume est en lien avec la coïncidence de la célébration de l’ Aïd al-Adha à la mi-août avec le pic de la saison estivale, selon El Khalfi.

Pour cela, a souligné le ministre, l’heure est à la mobilisation pour les différentes autorités concernées, les départements ministériels, les institutions et les organisations partenaires afin que le processus de transit soit réussi et que ces Marocains du monde bénéficient de divers services leur facilitant le séjour dans leur pays d’origine.

Une batterie de mesures que le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration, a présenté devant le Conseil du gouvernement.

Le processus de transit en 2019 du point de vue organisationnel a débuté le 16 mai dernier. L’infrastructure du processus de transit repose sur quatre ports, à savoir le Port de Tanger Med, le Port de Tanger Ville et les Ports de Nador et d’Al Hoceima en plus de 20 aéroports au niveau national. Selon les données du gouvernement, en 2018, quelque 5.500.000 personnes et 676.000 véhicules ont gagné le Maroc, alors que le seul processus de retour, a vu passer ces chiffres de 2.370.000 en 2014 à 2.870.000 en 2018. Un total qui devrait augmenter au cours des prochaines années, sachant que le développement des infrastructures a permis à 41% des personnes qui reviennent dans leur pays d’origine de le faire via le transport aérien (180.000 personnes) et à 43% de le faire via les ports, soit 1 million et 265.000 individus.

En termes d’accompagnement logistique, la Fondation Mohammed V pour la Solidarité a promu au cours de cette année cinq aires de repos au Maroc et cinq autres à l’étranger.




En outre, le ministère de l’Équipement, des Transports, de la Logistique et de l’Eau a ajouté deux navires totalisant 28 navires lors de cette année en comparaison aux 26 navires mobilisés l’année dernière et a décidé de renforcer et d’intensifier les lignes de transport maritime pour répondre aux attentes des Marocains résidant à l’étranger. Ainsi, un montant total de 65 millions de dirhams a été affecté au développement des infrastructures portuaires et un nouvel espace a été aménagé près du Port de Tanger Med sur une superficie de 63.000 mètres carrés pour accueillir plus de 1.000 véhicules et environ 250 bus.

Selon les mêmes sources, la Fondation Mohammed V pour la Solidarité continuerait à mobiliser des ressources en personnel médical, travailleurs sociaux et volontaires, alors que les services de la sécurité nationale, des douanes, de la Gendarmerie royale, des forces auxiliaires et des Forces armées royales continueront à mobiliser des ressources humaines de sorte que le processus de transit puisse être encadré et doté des conditions appropriées.

Dans le même contexte, le processus de surveillance a été amélioré grâce à l’équipement des points de passage aux frontières avec un certain nombre d’équipements de détection et de scanners électroniques.

Le nombre de Marocains dans le monde est d’environ 5 millions de personnes établis dans près de 100 pays, dont 85% vivent en Europe, 70% ont moins de 45 ans et 20% d’entre eux sont nés dans les pays de résidence, fournissant des données sur certains pays, faisant savoir que la France compte 1.250.000 habitants, dont 52% de femmes, alors que 880.000 résident en Espagne, 700.000 sont établis en Belgique, dont 460.000 sont détenteurs de la nationalité belge.

(Avec MAP)




>> À lire aussi: