(Vidéo) Sebta: un policier tire sur sa femme marocaine avant de mettre fin à ses jours

À Sebta, un membre de la Guardia civil se serait donné la mort chez lui, à l’aide de son arme de service. La tragédie ne s’est pas arrêtée au seul niveau de l’individu.




Selon la presse espagnol, mais qui indique seulement qu’elles sont concordantes et bien informées, un membre de la Guardia civil espagnole aurait, par 2 fois, tiré sur sa femme, la touchant aux 2 jambes, avant de mettre fin à ses jours avec la même arme de service.

L’épouse aurait été conduite à l’hôpital universitaire de la ville alors que lui est mort sur le coup, à en croire la même source. Il est aussi précisé que la conjointe est une pharmacienne propriétaire d’une pharmacie, non pas à Sebta, mais à Tétouan.

En outre, le couple aurait 3 enfants et serait apparemment sans histoires. Le concernant, les dossiers de la police ne mentionnent d’ailleurs aucune plainte ni un quelconque constat d’aucune sorte concernant des problèmes conjugaux.

L’origine de la dispute est jusqu’à présent inconnue. Mais, les coups de feu auraient été tirés devant leur dernier enfant, âgé seulement de 6 mois.

Une enquête a été ouverte pour déterminer avec exactitude les circonstances de ce drame. L’état de santé de l’épouse est stable.







À lire aussi: