Quelle somme peut-on entrer au Maroc en espèces ?

Chaque année, les éléments de la douane arrêtent des MRE et/ou touristes qui transportent des devises illégalement. L’Office des changes annonce dans sa circulaire n°1716, le montant à ne pas dépasser sans faire une déclaration préalable.




« Les MRE peuvent importer librement au Maroc des moyens de paiement libellés en devises sans limitation de montant. L’importation de devises peut s’effectuer sous forme de billets de banque, chèques de voyage (traveller’s chèques), chèques bancaires ou postaux, lettres de crédit, cartes de crédit ainsi que tout autre moyen de paiement libellé en devises. », lit-on sur cette circulaire.

Les non-résidents – qu’ils soient de nationalité marocaine ou non – ne doivent pas dépasser la somme de 100.000 dirhams mais à partir de cette somme, il faudra impérativement le déclarer à la douane.

« Lorsque le montant des moyens de paiement importés est égal ou supérieur à la contre-valeur de 100.000 Dhs, la souscription à l’entrée du territoire national, auprès des services douaniers, d’une déclaration est obligatoire. Cette déclaration, mise à disposition sur demande par ledit bureau, doit être conservée pour justifier, notamment, aux services des douanes à la sortie l’origine des moyens de paiement exportés ou l’achat en détaxe, pour l’exportation, de produits d’une valeur supérieure à 100.000 dhs. », précise l’administration des douanes.

« Cette déclaration, mise à votre disposition sur demande par ledit bureau, doit être conservée pour justifier aux services des douanes à la sortie l’origine des moyens de paiement exportés. Elle est valable pour un seul séjour au Maroc et pendant une période ne dépassant pas six (06) mois », indique la même source.

Par ailleurs, l’importation et l’exportation de billets de banque marocains est possible pour une valeur n’excédant pas 2000 Dhs.




>> À lire aussi: